Angoisse, anxiété, troubles anxieux généralisés…

Un enfant sous des cousins angoissé et avec le l’anxiété

Dans notre vocabulaire moderne (et surtout dans les médias) nous mélangeons un peu tout : ce qui est grave et ce qui l’est moins…

Heureusement, tout le monde n’est pas schizo (schizophrène : psychose très grave) ! ou parano (paranoïaque psychose très grave également qui conduit inévitablement à des séjours en psychiatrie.

Il en est de même pour les termes « anxieux, nerveux, stressé, angoissé » qui ne recouvrent pas les mêmes réalités. Le stress est un phénomène normal, alors que la crise d’angoisse est pathologique.

 

Quelques définitions pour y voir plus clair

Le trouble anxieux généralisé est reconnu comme une maladie à part entière. Il se traduit par une anxiété quasi permanente. Il se manifeste par la présence d’au moins quatre de ces symptômes :

Intense fatigue
Tensions musculaires
Agitation ou surexcitation
Difficultés de concentration
Troubles du sommeil
Irritabilité constante

Ce trouble doit être pris en charge par un médecin qui peut orienter le patient vers un thérapeute dans un second temps.

L’anxiété est une sensation normale que tous les êtres humains à des niveaux variés ressentent.
C’est un sentiment d’appréhension, de tension, de malaise, face à un danger non identifié. Souvent les patients parlent de « stress », de nervosité.
Cela devient problématique lorsque l’on ne parvient plus à contrôler ses effets et que l’anxiété devient un état permanent qui s’infiltre dans tous les domaines de la vie et rend tout changement problématique. C’est une vraie souffrance qui requiert des soins adaptés. Généralement il n’est pas utile de prendre des médicaments et une thérapie est une bonne indication.

La crise d’angoisse ou crise de panique est une peur intense et incontrôlée chez la personne qui en est victime. C’est une sensation de mort imminente, de perte de contrôle sans possibilité de se calmer et de prendre du recul tant que dure l’attaque de panique
La crise peut arriver à tout moment sans qu’il soit possible d’en déterminer la cause.Les signes physiques sont très variés : accélération du rythme cardiaque, vertiges, tremblements incontrôlables, sensation d’étouffement, nausées….

La crise d’angoisse est souvent le signe d’un trouble plus profond : dépression, névrose, traumatisme lié à l’enfance ou traumatisme d’apparition récente (décès, accident, séparation, etc.). Les crises de panique nécessitent à la fois un traitement médicamenteux et une thérapie.

L’état de stress post-traumatique survient à la suite d’un événement exceptionnel qui provoquerait des symptômes identiques de souffrance chez la plupart des individus. Il se traite par la psychothérapie ou par l’EMDR.