L'Hypnose Ericksonienne

Personne en plein séance d'Hypnose, allongé pour le bien être humain

Une thérapie dite brève

La thérapie varie (de quelques semaines à quelques mois) en fonction des problématiques et du patient :

  • Rougissement
  • Confiance en soi
  • Peur du jugement
  • Prise de parole en public
  • Trac des examens ou des entretiens d’embauche

 

Voici quelques exemples pour transformer un comportement et mettre en place une manière de réagir adaptée à la vie : calme, recul….

La transe hypnotique

Elle procure des sensations douces. C’est un état naturel durant lequel on reste éveillé même si on est plongé dans un état profond. On perd souvent la notion du temps. Tandis qu’une partie de soi se relaxe, la partie émotionnelle (ou « inconsciente ») très réceptive sous hypnose, réagit aux suggestions que le thérapeute prononce. Il les détermine en fonction de vos propres objectifs personnels, de vos propres mots et souvenirs et cela ne fonctionne que si cela vous correspond et émane de vous à la différence de l’hypnose de spectacle.

L’hypnose Ericksonienne n’est pas magique. Ce n’est pas non plus de la manipulation. On reste maître de soi même. Elle demande d’ailleurs un engagement du patient et s’accompagne d’exercices à pratiquer entre les séances.

Auto hypnose

Il est possible de commencer à apprendre à pratiquer l’auto hypnose en quelques séances guidé par un praticien. Cela peut aider considérablement dans les moments critiques à se relaxer et revenir vers des pensées positives tout comme la pratique du yoga ou de la méditation.

Pathologies multiples

Si l’hypnose permet de changer ses réactions (ne plus rougir par exemple, ne plus reculer) face à un évènement bien précis (passer un examen, prendre l’ascenseur, ou l’avion) qui se produit dans des circonstances précises et dans une vie équilibrée, elle ne convient pas aux personnes qui ont de nombreux soucis, une situation de vie complexe, des symptômes multiples.
Une dépression profonde, un passé complexe, de multiples troubles peuvent être temporairement soulagés mais en aucun cas guéris définitivement par l’hypnose. Elle ne s’attaque pas du tout aux causes.

Elle ne convient pas aux personnes soignées pour des pathologies psychiques (troubles bipolaires, psychoses).
L’adéquation de l’hypnose à votre demande est l’objet d’un entretien préalable.